Quel est le rôle des hormones dans la nature des seins ?

Quel est le rôle des hormones dans la nature des seins ?

Si votre poitrine n’a pas atteint la dimension que vous souhaitez, il y a fort à parier que certaines hormones ont joué (ou n’ont pas joué) un rôle dans le processus. De même, si vous avez subi des pertes de tonus ou de volume.

 

 


Les hormones définissent les sexes. Ce qui surprend, c’est que les hormones chez les hommes et les femmes sont les mêmes, ce qui les différencie c’est les proportions. Les femmes génèrent aussi de la testostérone, mais à un niveau 300 fois moindre que celui des hommes. D’un autre côté les hommes vieillissants en viennent à générer plus d’œstrogènes que les femmes du même âge après la ménopause.

Le sein est une glande complexe sensible à certaines hormones. Les 3 hormones importantes pour les seins sont les hormones de la famille de l’œstrogène (oestriol, œstradiol, estrone), la progestérone et la testostérone. La dernière est importante seulement pour s’assurer qu’elle est à un niveau bas et ne nuit pas aux deux autres. L’hormone de croissance (GABA) peut-être aussi utile, mais est en général assez présente si vous avez des heures de sommeil régulières. D’autres hormones seront sécrétées par les massages.


Nous reste donc vraiment l’estrogène et la progestérone. Ce sont les deux blocs nécessaires pour construire des seins. En fait , construire des glandes mammaires puisque si on oublie les tissus gras qui les recouvrent, ces glandes sont l’essentielle de vos seins et heureusement, elles réagissent très bien aux hormones.

Ces hormones évoluent durant le cycle menstruel et durant toute la vie, de la puberté à la ménopause. Tout au long, au cours du cycle menstruel, les ovaires sécrètent les deux hormones: estrogène et progestérone. La seconde est générée après l’ovulation, à la moitié du cycle, au 14 jours. L’activité de l’ovaire est contrôlée par une autre glande, l’hypophyse, une glande au centre du cerveau, assis à sa base. Pour arriver à ses fins, l’hypophyse génère 3 hormones : FSH, LH et la prolactine, responsable de la lactation.


L’estrogène aide le développement des seins au niveau des canaux, la croissance du mamelon et la pigmentation de son aréole. C’est à travers les récepteurs, situés en surface des cellules mammaires, que l’estrogène influence leur croissance. Nous appelons ces parties de la cellule, récepteur estrogène.
La progestérone a une action encore plus importante sur les cellules mammaires. À elle seule elle peut accéder ou freiner la croissance de celle-ci durant la grossesse. Elle est aussi responsable de la maturation de ces cellules afin de leur permettre de devenir capables de sécréter du lait. Elle est donc responsable du gain de poitrine durant la grossesse et de la capacité d’allaiter de toutes les mamans.
Comme pour l’estrogène, la progestérone est capable d’influence les cellules mammaires par un récepteur se trouvant sur la surface appeler : récepteur progestérone.

Cycle de croissance des hormone et des seins

À la naissance, le développement mammaire est insignifiant chez le bébé. Il n’y a qu’un bourgeon mammaire présent chez les filles comme les garçons. Dans certains cas, il peut arriver que les bébés sécrètent une montée lactée. Celle-ci est due à la présence persistante d’hormone de la mère. On pense à l’estrogène et la prolactine ( hormone de la lactation provenant de l’hypophyse de la mère). C’est hormones ont traversé le placenta et seront éliminé après quelques jours.

À la puberté, par l’impulsion des ovaires, les hormones commenceront à influencer la croissance des seins. Au début les seins s’appellent Thélarche (du grec thêlé qui signifie mamelon et de arkhê pour commencement).

La croissance se produit dans 95 % des cas entre 8 et 13 ans. Et c’est le tout premier signe de déclenchement de la puberté. Si ça se produit avant 8 ans, on parle de puberté précoce.

Le signal qui déclenche la croissance des seins vient du cerveau. L’hypothalamus envoie une hormone (la LHRH) pour stimuler l’hypophyse. L’hypophyse envoie des hormones aux ovaires (la FSH et la LH) qui fabriquent l’œstradiol (une autre hormone de la famille de l’estrogène). C’est cette hormone produite par les ovaires qui déclenche puis stimule le développement des seins.

Au début des seins, il y a soulèvement, étalement et bombement. Les canaux du sein vont se multiplier, se ramifier et se développer à travers les tissus adipeux. Les glandes mammaires fonctionnelles vont commencer à exister par la stimulation de la progestérone venue avec les premières règles.

En médecine, on a codifié la croissance des seins en 5 stades. S1 à S5
S1 C’est le début, la saillie du mamelon
S2. Apparition des bourgeons mammaire et développement de l’aréole du mamelon qui se soulève et s’élargit. On peut sentir la présence des bourgeons sous l’aréole. Les deux seins ne se développent pas nécessairement en même temps. Il peut arriver que le décalage continue sur plusieurs mois.
S3 L’aréole du sein continue à s’étendre. Il prend une pigmentation plus ou moins foncée, selon la couleur de la peau
S4 Le mamelon et l’aréole sont projetés avant par la glande mammaire, située en dessous, qui gagne en volume
S5 Le sein est adulte. L’aréole du sein n’est plus projetée en avant. Elle se trouve dans le même plan que le sein. Seul le mamelon pointe. Le sillon sous-mammaire se dessine nettement.

Cette codification ne tient malheureusement pas compte de la dernière étape, celle de continuité de la croissance. Celle-ci est extrêmement importante parce qu’elle définit le volume définitif des seins à l’âge adulte. Cette croissance se fait en fonction de la santé, physique et psychologique, de l’adolescente durant cette étape.

 

Qu’elles sont les causes d’une faible poitrine à l’âge adulte ?

Pour beaucoup, nous croyons au départ que la raison est génétique ou due au hasard. Pourtant, notre expérience nous a démontré que la nature a toujours eu pour habitude à générer les choses d’une manière proportionnelle. Que l’on pense a nos pieds ou nos mains, bien qu’il y a des variations génétiques, elles sont proportionnelles au reste du corps. Les seins sont d’une catégorie à part puisqu’ils poussent à l’adolescence. Dans la majorité des cas, ils pousseront jusqu’à ce que leur dimension respecte la règle de la proportionnalité avec le reste du corps. Malheureusement, pour quelques-unes, des éléments extérieurs viendront perturber la croissance et l’arrêteront.

Il y a 5 causes possibles que nous avons identifiées. Le manque de vitamines ou d’hormones, les blocages émotionnels ou énergétiques et les problèmes glandulaires comme la thyroïde ou les ovaires. Malheureusement pour le dernier, le traitement à domicile est moins facile, il devrait être accompagné par un suivi d’un professionnel de la santé qui régularisera le problème d’abord. Il s’agit tout de même de situation rare heureusement, la très grande majorité des cas (90-95%) sont dans les 4 premières catégories et nous pouvons les aider avec le programme.
Pour la majorité des femmes qui souffrent d’avoir une faible poitrine ou qui voudraient faire grossir encore ses seins, il est bon de savoir qu’il est possible de redémarrer la croissance de ses seins même si celle-ci s’est arrêtée depuis longtemps. En enlevant la cause de l’arrêt et en redémarrant le processus, il est possible naturellement d’avoir des seins proportionnels au reste de son corps comme toutes les autres. Les résultats sont des seins parfaitement naturels qui n’auront pas besoin de précautions particulières.

 

Les arrêts de croissance par manque de vitamines ou minéraux ne sont pas toujours dus à une mauvaise alimentation. Une grande poussée de croissance, une période trop active à l’adolescence et une alimentation rapide peuvent être la cause de l’arrêt. On peut s’imaginer que c’est parce que le corps s’est occupé de distribuer ses ressources au plus pressant en laissant les seins de côté et que finalement la croissance s’est tarie. La nature, préfère s’occuper des organes au centre avant les seins en périphérie. Elle va quelque fois oublier de revenir à la croissance des seins pour la complété. C’est une des raisons de l’existence du programme Nouvelle Croissance pour redémarrer le processus.

 

Les arrêts de croissance par manque d’hormone sont un peu de même catégorie, mais sont différents par le fait qu’elle s’accompagne souvent de symptômes liés du genre acné ou pilosité. Dans ces cas, il peut y avoir un manque proportionnel des hormones nécessaire à la croissance et une trop grande présence de celle qui les inhibe. On peut penser à l’adrénaline qui est une hormone qui vient avec le stress et la performance.
Pour ces deux causes, le programme a rassemblé des plantes qui procurent les éléments nutritionnel et hormonal nécessaires dans ses capsules. On accompagne aussi ces capsules d’extrait de plantes et de crème à la progestérone bio-identique que l’on applique sur la peau et les seins pour s’assurer que les éléments nécessaires à la croissance sont présents en quantité nécessaire et a des doses sécuritaires.

 

Les arrête de croissance par blocages émotionnels sont variés. Une simple remarque, des complexes ou une difficulté à comprendre ce qui nous arrive peuvent causer un blocage dans l’esprit d’une adolescente. Si on considère la fragilité de celle-ci, on peut comprendre que ces causes s’impriment facilement dans son corps qui grandit. Heureusement, l’homéopathie travaille dans l’émotionnel et peut débloquer des blocages à ces niveaux. Le programme comporte une préparation de plusieurs produits homéo pour s’adapter à toutes les femmes qui ont eu des problèmes de cet ordre durant leur adolescence. Le produit comporte aussi des informations cellulaires pour informer les cellulaires mammaires de leur fonction si jamais, au court de l’arrêt de croissance, leur fonction a été oubliée. On prend le produit sur le poignet entre les repas. Il est présenté en vaporisateur pour en faciliter la prise.

 

Les arrêts de croissance par blocages énergétique sont du domaine de la santé en général. La médecine chinoise définit 5 types de mouvements. Ces mouvements sont complémentaires l’un à l’autre. Notre santé est en fonction de leur harmonie. Pour certaines femmes, il est possible que, bien tous les autres éléments sont présents, la vitalité ne se rendre pas aux tissus mammaires. Le programme donne les chartes d’endroit dans le corps à stimuler pour permettre le retour du mouvement et de l’harmonie comme prescrit par la médecine chinoise depuis des milliers d’années. Ce sont des points faciles et rapides à stimuler qui feront des miracles pour celles qui ont connue un manque de vitalité dans cette région.

 

 

Comment fonctionne le programme ?

Tant que vous n’avez pas souffert d’un arrêt de croissance dû à des causes glandulaires (thyroïde, diabète…) le programme peut vous aider en regroupant les différentes possibilités dans un même ensemble. Il n’est donc pas nécessaire de trouver la cause pour avoir des résultats, dans tous les cas la croissance repartira et vos seins complèteront leur cycle de croissance comme la nature l’avait prévue et les résultats sont des seins parfaitement naturels qui ne demanderont pas de précaution particulière.

 

Le programme combine donc toutes les approches naturelles ou traditionnelles qui ont démontré des résultats pour augmenter le volume des seins. Ce programme s’appuie sur plusieurs études publiées dans les journaux scientifiques et médicaux. Nous vous invitons à aller voir les photos et témoignages de nos patientes pour voir concrètement et imaginer comment tout ça se traduirait dans votre vie de tous les jours.

C’est un secret bien gardé, vos seins sont beaucoup plus vivants et changeants qu’on vous le dit : ils ont grandi par eux même et continuent de changer avec les ovulations ou les grossesses. Depuis longtemps, les approches naturelles ont décrypté ces processus, en les rassemblant et en comprenant les avantages de chacune, nous pouvons maintenant les utiliser pour vous à travers ce programme unique!

Au cours de votre vie vos seins on augmentés et diminués de masse et de structure en fonction des hormones de votre corps. Si vous avez porté des enfants, vos seins ont même généré du lait à partir des glandes qui les constituaient déclenché par les hormones. Le fait d’utiliser des hormones pour compléter le processus de croissance des seins est donc tout indiqué. Mais malheureusement, par lui-même, n’est pas suffisant : Le programme est là pour aider la nature à terminer son travaille.

Consultez le manuel pour plus d’information

 Autres liens pertinents :

Autres articles complémentaires sur les hormones:

Qu’est-ce que l’estrogène?

Qu’est-ce que la progestérone?

———–

Comment grossir des seins 13 techniques naturelles analysées

Fenugrec et Poitrine Les secrets du fenugrec pour réussir son augmentation mammaire

Homéopathie augmentation mammaire Comment fonctionne l’homéopathie pour vous

Crème pour grossir de la poitrine et techniques de massage des seins

Augmentation mammaire naturelle Le programme Nouvelle Croissance complet

Quel est le rôle des hormones dans la nature des seins ?